Qui sommes-nous ?

« Vos dévouées, Camille, Marlène et MC ». Vous vous êtes déjà demandé quels visages se cachaient derrière cette douce formule ? Les voici !

Enfin, de gauche à droite, on devrait plutôt dire « MC, Marlène et Camille », tout autant dévouées dans cet ordre-là à ce merveilleux projet qu’est Enlivrez-vous, la box !


Mais d’où sort-il, ce projet ?


Il est tout droit sorti d’une idée originale de Marlène qui cherchait à rendre le premier confinement plus agréable. Remise en contexte. Vous devez, tout d’abord, savoir une chose : Marlène a énormément de qualités. Outre de bonnes idées, elle a le don de s’entourer d’ami.e.s brillant.e.s. Et ce matin-là, elle a décidé d’en sortir deux (particulièrement brillantes, si vous voulez mon avis) de son chapeau : Camille et MC pour leur proposer son idée folle : « Et si… ».

« Et si on trouvait une façon de partager nos coups de cœur littéraires et viticoles avec plus de monde que juste les membres de la Ronde ? » -> Là, elle faisait référence à « Enlivrez-vous, le bookclub » : notre ronde littéraire qui, dans un monde précovid (on l’aimait bien celui-là), nous permettait de nous réunir avec une douzaine de copain.ine.s pour échanger nos bons plans lecture autour d’un (« un ») verre de vin.


Il faut croire que de l’ennui nait la créativité, parce que ce matin-là, nos cerveaux se sont rapidement mis en ébullition et notre conversation s’est révélée foisonnante de bonnes idées (si, si). En quelques heures se dessinait, à peu de choses près, le concept d’Enlivrez-vous, la box que vous connaissez: un livre et un vin sélectionnés avec soin. Quelques mots-clés à cocher et le tour est joué !


Et le mieux là-dedans ? C’est qu’on y prend beaucoup de plaisir !

Toutes trois grandes amatrices de livres qui enivrent et de vins qui racontent des histoires, c’est avec une joie évidente que nous nous sommes lancées dans cette activité complémentaire pour ravir tant vos papilles que vos pupilles.


Chacune amène son petit grain de sel dans le trio, surtout Camille, dont le rêve est de devenir cheffe de cuisine d’un grand restaurant et sommelière de renom (elle s’entraîne vraiment dur en sélectionnant les pépites qu’elle glisse dans la box entre deux lectures féministes et engagées).

De l’entraînement, Marlène en a aussi ! Quand elle ne travaille pas dans son théâtre (petite pub au passage pour ce super théâtre ixellois, Le boson, dans lequel nous sommes nombreux.ses à avoir passé d’excellentes soirées), Marlène rame (rame, rame) pour se faire sa place dans la blogosphère. Sur son compte Instagram Lesleoneries, elle partage depuis longtemps déjà ses avis (parfois tranchants) sur ses lectures.

Et enfin, il fallait bien quelqu’un pour vérifier les avis des deux précédentes et trancher en cas de débat : c’est le (meilleur) rôle d’MC. Et ce qui est pratique, c’est que comme son vrai métier, c’est d’être copywriteuse, elle manie assez bien la langue pour écrire de jolis mots de présentation (coucou, c’est moi qui vous écris ces lignes) ou les relire avant publication ! C’est ce qu’elle aime croire en tout cas et ne vous laissez pas avoir par les mauvaises langues qui racontent qu’il fallait bien quelqu’un dans l’équipe avec le permis de conduire !


Nos valeurs : Camille, Marlène et MC ont plus d’un point commun, mais elles partagent notamment un certain goût pour ce qui est durable et équitable. Ne vous étonnez donc pas du choix de notre boîte à base d’herbes séchées, de la possible mention « sans sulfites ajoutés » sur l’étiquette de votre bouteille de vin ni de tenir entre vos mains un livre qui fait la part belle au talent féminin. Tous nos livres ne sont pas d’auteure, tous nos vins ne sont pas natures, mais c’est une forte probabilité.

Des questions ? Nous vous répondons avec plaisir enlivrezvouslabox(at)gmail.com

Envie d’en savoir encore un tout petit peu plus sur nous ? Allons-y !

Camille, niveau lecture, c’est un peu le couteau suisse de la team ! C’est la préposée aux romans fantastiques, sci-fi ou historiques pour vous proposer de la diversité dans les box. Même si ses premières amours resteront les policiers et thrillers, et qu’elle s’est découvert une passion nouvelle pour les romans noirs. En fait, la seule chose qui ne change pas, c’est d’avoir toujours un livre de recettes au pied de son lit (/sur la table du salon/celle de la salle à manger/dans son sac… ). Ben oui, en tant que cuisinière, la food et tout ce qui l’entoure, c’est son domaine. Et c’est bien pour ça qu’on lui a confié comme mission de dénicher les pépites bibitives de la box.

Côté vin, ses goûts sont aussi variés que pour les lectures, que ça soit au niveau des cépages ou des régions, mais son cœur penchera toujours pour un vin nature ou en biodynamie. En blanc, on va du moelleux au minéral, en passant par les fleuris et floraux. Juste pas trop d’acidité et on est bon ! En rouge, dépendant du moment, elle appréciera un vin glouglou servi un peu frais ou un rouge tannique et épicé… et tout ce qui se trouve entre les deux. Pour les rosés, on repassera, elle leur préférera un bon vin blanc (quand on vous propose un rosé, foncez !, c’est qu’il est vraiment intéressant). Par contre, s’il y a du vin orange à la carte, c’est toujours ce qu’elle prendra (et forcera tous ses amis à goûter/découvrir). Son endroit préféré pour déguster un bon verre de vin à Bruxelles ? Rebel Wines, bar à vin où tant la sélection de quilles que les plats à partager sont à tomber !

Et puis sinon Camille c’est aussi la créatrice officielle de nos memes, une grande maladroite, celle qui est le plus susceptible de déménager à l’autre bout du monde, une passionnée d’archéologie, des expériences capillaires, une mauvaise féministe, et surtout la cheffe attitrée des repas entre copains (suivez sa page Instagram repubycamille pour des conseils recettes).

Marlène découvre l’amour de la lecture assez jeune, avec les titres de la Bibliothèque Rose et la comtesse de Ségur. Pour le vin, il faudra attendre quelques années avant qu’elle ne lui déclare sa flamme (elle vient du Hainaut, mais quand même !).

Après un bachelier en langues et littératures françaises et romanes, qui lui aura permis de confirmer son amour de la littérature et d’éveiller sa curiosité pour le folklore, elle opte pour un master en gestion culturelle. Des choix sans débouchés, vous dites ? Que nenni ! Elle coordonne aujourd’hui les activités d’un petit théâtre situé à Ixelles (Le boson, pour ne pas faire d’autopromo).

(Pour lire la suite, merci de vous fredonner mentalement une musique d’Amélie Poulain)

Elle aime tout particulièrement les livres engagés, les témoignages, les enquêtes journalistiques, les romans inspirés de faits réels, les thrillers, les romans sociaux, les questions d’identité, les premiers romans, flâner dans les rayons d’une librairie de seconde main et y imaginer les multiples vies des livres, les vins alsaciens, le blanc fruité, le moelleux, mais aussi le floral (bref, elle aime beaucoup le blanc)… ah oui ! Et puis aussi les escaliers en bois. Les livres qu’elle a le plus conseillés autour d’elle ? Le Chœur des femmes de Martin Winckler et Je vous écris de Téhéran de Delphine Minoui, à offrir sans modération.

Marie-Christine, dite MC pour les intimes ou les cools, est romaniste de formation et copywriteuse dans la vie. Pour elle, un vrai page turner, c’est un livre dans lequel on peut se faire des copains. Ces livres qui vous font vous interroger toute la journée “mais qu’est-ce que le/les personnage(s) sont en train de faire maintenant ? Que vont-ils devenir ?” Elle a par exemple plein de potes dans La Maison dans laquelle, Vernon Subutex, Ça et même dans Watership down. Si en plus d’être bons, ses livres sont beaux, c’est le Graal pour elle. Son grand bonheur ? Que sa bibliothèque soit la pièce maîtresse de son salon (certains disent que les livres y sont classés par édition ET par couleur !). Alors quand des maisons d’édition comme Monsieur Toussaint Louverture ou Gallmeister choisissent leurs couvertures avec soin, elle ne peut que faire des folies quand elle se rend en librairie.

Des ami.es, elle s’en ferait bien aussi parmi les auteures d’aujourd’hui qu’elle aime beaucoup : Virginie Despentes, Delphine De Vigan, Adeline Dieudonné… pour ne citer qu’elles.

Et ce qu’elle adore par-dessus tout, ce sont les livres qui la plongent dans un autre monde ou qui le refont. Soit très imaginaires soit pas si impossibles/éloignés que ça : Stephen King, Murakami, John Irving, Elena Ferrante…

Et pour le vin, c’est un peu la somme de tout ça, elle apprécie le vin qui lui fait passer un bon moment : un bon rosé bien frais qui sent bon l’été ou un rouge fruité, compagnon des apéros prolongés… un gamay par exemple ! Le plus souvent entre copains, avec des femmes brillantes qui l’aident à s’interroger sur notre société et avec lesquelles, parfois, elle refait le monde…

PS : par contre, en ce moment, si vous avez aimé votre vin lors de la dernière édition, ce n’est pas grâce à elle. Elle a dû en effet faire une pause de 9 mois dans les dégustations. Tout juste le temps de créer un peu de main d’œuvre pour les box à venir 😇